AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

| .
L'amertume sans les désastres. ((Laia))
AuteurMessage
avatar
Chair à Titans
MESSAGES : 216
ICI DEPUIS : 03/07/2018

MessageSujet: L'amertume sans les désastres. ((Laia)) Dim 15 Juil - 3:11




dis-moi qu’on ira bien
dis-moi qu’il n’était rien
C’était toujours ainsi. ça finissait toujours comme ça. Lorsqu’il ne savait pas, ses pieds le menait incessamment à Laia. Parce qu’après tout, malgré les années de solitudes et l’innocence arrachées par les mains de la vie, il n’était encore qu’un enfant. Au mieux un adolescent; mais inévitablement c’était encore un gamin que la vie avait trop tôt écorché, abandonné sans repère ou sans le moindre pilier sur lequel se reposer. Alors sur sa vie, Laia, elle s’était imposée comme une évidence à sa souffrance. La sœur, la petite sœur et pourtant la jumelle en maturité, elle lui avait offert les regards et les soulagements muets par sa présence et son épaule contre laquelle il pouvait discrètement s’y nicher.

Et il n’y avait rien d’autre au final. Que ces confessions sans paroles et sans articulations. Parce que Rell n’offrait que l’attention et les sourires à ceux qui comptaient, sans l’amour et les baisers, sans l’affection et les bras dans lesquels se réconforter. Mais qu’y pouvait-il? Devait-on le blâmer d’être ce garçon là ? D’avoir forgé par ses larmes et son chagrin une armure dure comme l’acier? troqué sa douceur et sa bonté pour la rigueur et la maturité? Exorciser ses démons au prix du cruel péché? — ignorer; et toujours ignorer.

Rien ne faisait mal, rien ne blessait; enfin c’était ce qui était planifié. Rien ne devait le toucher. même pas un baiser. surtout pas le sien.

Pourtant, lorsqu’il pensait à lui, c’était comme raviver une douce flamme qui aussitôt brûlait ses entrailles. C’était chaud et brûlant, réconfortant et cruel à la fois. Et ça en devenait insupportable, surtout lorsque la culpabilité s’y mêlait, lorsque les interdits se bravaient et commençaient à l’étouffer. — Ah, pourquoi ça devait être toi jin? c’était toujours cet entre-deux qui les avait menacé. cette ambiguïté qu’il avait longtemps habilement contenu dans leur amitié, ce truc-là qui les avait rendu si particulier. si unique, et si beau en soi. Jusqu'à ce que tout ait disjoncté. trois mots prononcés et une sentence infligée.  

on a déjà un blessé à la maison, t’es sûre de vouloir y participer à ce foutu tournoi?

il relevait pourtant déjà ses manches, sans réellement attendre la réponse; prêt à déverser dans l’effort toute sa frustration; et peut-être enfin espérer pouvoir condamner ses démons (et oublier enfin celui dont il ne devait pas prononcer le nom.)




_________________
i could kill you with love.
fais face à l’odieuse vérité, à l’amour toxique et aux sentiments qui ne seront jamais retournés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chair à Titans
MESSAGES : 130
ICI DEPUIS : 11/07/2018

MessageSujet: Re: L'amertume sans les désastres. ((Laia)) Ven 20 Juil - 3:16




Practice makes perfect
You ain't getting over him
Rell il était un peu comme elle, réfléchi, peut-être même un peu trop. Au point de passer à côté de sa vie. Marié à la fatalité tout en ayant pour maîtresse une angoisse dévorante. Et c’était presque un peu malsain, carrément triste de lui souhaiter des choses qu’il n’aurait sûrement pas, qu’il se refuserait sans doute. Alors elle s’était fait une raison Laia, l’avait accepté non sans un pincement au cœur. C’était du gâchis mais Rell ne lui avait jamais demandé son avis, la belle n’avait donc rien dit. Sauf que ça se voyait à chaque fois qu’elle secouait la tête sans se donner la peine d’être discrète. Dans chacun de ses regards chargés d’un jugement silencieux qu’elle ne parvenait jamais à cacher tout à fait. Elle voulait le voir sourire pour de vrai, c’était pas trop demander n’est-ce pas ?

« On a déjà un blessé à la maison, t’es sûre de vouloir y participer à ce foutu tournoi ? » Elle ricane, délaissant ses divagations pour planter un regard amusé dans celui de Rell. Il remonte déjà ses manches sans attendre sa réponse. Typique. Devenait-elle prévisible ?  Peut-être. La pensée lui arrache un sourire en coin qui finit par gagner tout son visage lorsque l’image d’un Jin blessé se rappelle à elle. Sa veste finit par terre afin de ne pas être gênée dans ses mouvements et rassurer Rell quant à ses intentions. « Le prix vaut largement le risque et tu le sais. En plus ça me ferait des vacances d’être soignée et pas le contraire si je finis mal en point, tu trouves pas ? » Elle peut presque s’y voir, prélassée dans un lit pendant qu’ils sont tous aux petits soins. Ca n’était pas arrivé souvent, c’en était venu à lui manquer.

Néanmoins, Rell n’était pas dupe. Il savait également qu’elle cherchait à se prouver certaines choses en participant à ce tournoi. Laia avait besoin de se rassurer, de jauger si elle était ou non à la traine. En mesure de les protéger ou incapable d’évoluer sans qu’ils n’aient à le faire pour elle. « Et toi, t’es sûr que tu vas pas me réduire en charpie ? J’aime pas vraiment cet air que t’as planté sur le visage. Comme si t’avais envie de me mettre la misère sans raison particulière. C’est ta stratégie pour t’assurer que je participe pas ou y a quelque chose d’autre que je saisis pas ? » Elle lui frappe l’épaule dans un geste de camaraderie, pour le débrider un peu aussi. Parce que Laia, si elle devait finit mangée, elle préférait savoir à quelle sauce elle le serait. Et Rell il avait ce regard de prédateur enfoui derrière ses faux sourires d’où suintait la tristesse. C’était pas bon signe, ça l’avait jamais été et aujourd’hui n’allait certainement rien y changer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chair à Titans
MESSAGES : 216
ICI DEPUIS : 03/07/2018

MessageSujet: Re: L'amertume sans les désastres. ((Laia)) Dim 29 Juil - 3:03




dis-moi qu’on ira bien
dis-moi qu’il n’était rien
s’que je ne saisis pas? ouais y a bien une raison. C’est ce foutu tournoi. toi et jin….

Pris d’un violent vague-à-l’âme, Rell papillona vivement des cils, ferma ses yeux l’espace d’un bref instant, le temps d’effacer ses maudites pensées. Il ne voulait pas y songer. plus du tout même. il ne voulait plus s’imaginer sa peine et ses chagrins, ses larmes qui dévalent sa peau nacrée, son visage et son expression; brisée à cause de son rejet. Jin, il devait rester ce garçon qui souriait, enroulait son bras autour de lui alors que ses démons le hantait. Il devait être ce réconfort, ce havre de paix dont il devait être le garant jusqu'à la fin des temps. Mais pouvait-il encore l’être? l’être alors que Rell lui avait montré le pire de lui-même? Il avait été dur et égoïste. froid et injuste : s’il y avait mieux songé peut-être qu’il aurait dit oui. qu’il aurait réalisé que Jin et lui c’était tout sauf de l’amitié, tout sauf une relation saine à cause des lignes qu’il avait tracé. Y avait cette saveur d’orage et de contrariété, d'incohérence et de sentiments névrosés.

...m’tapez sur les nerfs.

Et peu à peu, à chaque fois que le temps les séparaient un peu plus; il l’avait réalisé.
Que leurs rires n’étaient pas intemporels. Que leurs embrassades et ses mots doux n’étaient qu’éphémères, qu’ils s'éteignaient comme un doux brasier une fois qu’ils perdaient leur sens si les sentiments n’étaient pas retournés. Sa compagnie, les racines de leur complicité, elle s’était troqué pour la chaleur et la hargne de leurs baisers. Devait-il alors tout oublier, tout rejeter pour retrouver la sécurité de leur amitié? Est-ce que cela pouvait marcher? Soyons amis Jin, parce que j’ai besoin de toi dans ma vie. mais n’était-ce pas cruel au final? Cruel de vouloir garder ce qui lui plaisait quitte à le blesser?

y a pas d’autre raisons à part ça. tu le sais très bien. Il n’y a jamais de raison particulière avec moi.

Il était plein de secrets, comme une boîte de pandore condamnée à rester dans le silence de l’éternité quitte à finir tourmenté. Pourtant, parfois avec Laia il avait cette sensation de pouvoir parler, de s’ouvrir et se confesser dans ses silences et ses non-dits. Elle était cette contradiction dans son esprit; cette envie de bavarderie alors que les maux le poignardaient et que la douleur l’insupportait. Ce profond mal-être qui se mourrait de trouver son pilier, son confort face au poids de la gravité; et si ça pouvait être toi? Toi Laia, avec tes boucles folles et ta patience, toi qui pensait que le désespoir n’était qu’une mauvaise passe que l’on pouvait traverser?

à toi l’honneur.

ll jette une dernière fois un regard par dessus son épaule avant de s’éloigner de quelques pas et l’inviter à asséner le premier coup.





_________________
i could kill you with love.
fais face à l’odieuse vérité, à l’amour toxique et aux sentiments qui ne seront jamais retournés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chair à Titans
MESSAGES : 130
ICI DEPUIS : 11/07/2018

MessageSujet: Re: L'amertume sans les désastres. ((Laia)) Lun 30 Juil - 19:36




Practice makes perfect
You ain't getting over him
« s’que je ne saisis pas? ouais y a bien une raison. C’est ce foutu tournoi. toi et jin… m’tapez sur les nerfs. » Les yeux de Laia volent immédiatement en direction du ciel, roulent, disparaissent derrière ses paupières pour exprimer un agacement feint. Ses lippes, quant à elles, trahissent son amusement face à la petite comédie de Rell.

Elle savait bien Laia, qu’elle ne l’agaçait pas vraiment, que sa participation au tournoi n’avait absolument rien de dérangeant pour l’officier. C’était juste une raison déguisée en leurre. Une excuse sous couvert de vérité pour essayer de la tromper et lui par la même occasion.  Il avait beau s’inquiéter de ce qui pouvait leur arriver, il était également le mieux placé pour attester qu’ils survivraient aux combats.

« y a pas d’autre raisons à part ça. tu le sais très bien. Il n’y a jamais de raison particulière avec moi. » Menteur. Ca lui brûle les lèvres mais elle se retient. Parce qu’il aimait trop le déni Rell, parce que c’était plus facile pour lui d’y céder que de faire face à ses angoisses ou à la réalité. Mais il avait oublié que depuis le temps, ces petites choses-là n’avaient plus de secret pour Laia.

« à toi l’honneur. » Le gentleman lance un dernier regard dans la direction par laquelle ils étaient arrivés avant d’avancer d’un pas déterminé. Et la belle le laisse mener la danse, le suit sans céder aux médisances et à l’envie de le détromper. Tu te mens à toi-même plus qu’aux autres Rell. Quand tu dis que y a rien, que tout va bien. Elle a ces mots-là au fond du regard tandis qu’elle le dévisage une dernière fois avant de se mettre en position de combat.

« t’es conscient qu’on bosse et vit pratiquement ensemble Rell ? » Elle lance cette question l’air de rien avant de s’élancer. Ses premiers coups manquent sa cible expérimentée et elle ne voit qu’une solution pour le déstabiliser : déjouer son attention, le forcer à parler. « la tension est tellement palpable entre vous qu’on peut presque la toucher. » Elle n’a pas besoin de le nommer, Rell sait très bien de qui elle veut parler.

« et je sais bien que ça t’ennuie… lui aussi d’ailleurs… bref, je veux juste que tu saches que t’as pas besoin de faire semblant. pas avec moi en tout cas. » Et peut-être que dans le fond, elle a pas vraiment envie ou besoin de s’entrainer Laia. Peut-être qu’elle a eu envie de prendre la température en offrant une distraction à Rell. Mais ça l’empêche pas de donner le change, de prétendre qu’elle ne s’inquiète pas réellement de son état, de se baisser pour lancer sa jambe et tenter de faucher les siennes.



HRJ :
(sans compétence)

_________________

healer meets soldier
you save everyone but who saves you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Goddesses
MESSAGES : 278
ICI DEPUIS : 16/05/2018

MessageSujet: Re: L'amertume sans les désastres. ((Laia)) Lun 30 Juil - 19:36

Le membre 'Laia Marks' a effectué l'action suivante : entraînement du Sergent-Instructeur Keith


'sans compétence' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://intothegoodnight.forumactif.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'amertume sans les désastres. ((Laia))

Revenir en haut Aller en bas

L'amertume sans les désastres. ((Laia))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» question sans reponse sur sirocco
» Main sans valeur et fleur
» NEW - Appel d'url par les zoreilles en php (sans openab) !
» [Achète] Caracoiffe, Caracape, Atouin sans bonus.
» lapinou sans voix

behind the walls :: Intra-Muros :: terres de l'armée :: terrain d'entrainement-